Sortie le 6 janvier 2016 du livre d'Eric Darques "Au nord, il y avait les corrom… pus" chez L'Archipel 224 pages 18 euros

Publié le par Jean-Luc Touly

Sortie le 6 janvier 2016 du livre d'Eric Darques "Au nord, il y avait les corrom… pus" chez L'Archipel 224 pages 18 euros

Éric Darques

Au nord, il y avait les corrom... pus

https://www.youtube.com/watch?v=tR2HObE8Pw4

En librairie le 6 janvier 2016 224 pages – 18 €

Le « chevalier blanc » des finances publiques

« Il cale son allure sur celle de la justice. Et au moindre faux pas, il attaque » (La Croix), « Le cauchemar des responsables politiques du Nord » (Le Parisien), « Les élus ne sont pas ses amis » (Le Figaro)...

Celui qui, en 2011, a fait condamner Pierre Mauroy pour l’emploi fictif de Lyne Cohen-Solal n’en finit pas de faire tomber des têtes. Ce justicier des financiers publiques n’a jamais hésité à se confronter aux puissants.

Nombreux sont ceux qui ont eu affaire à lui : en 2008, il accuse la Société des Eaux du Nord de n’avoir pas restitué 164 millions d’euros aux usagers pour des travaux que le réseau SEN n’a jamais effectués. Et la même année, dans le cadre de la construction du Grand Stade, il accuse la Communauté urbaine de Lille (sous la houlette de Martine Aubry !) d’avoir voté en faveur du projet d’Eiffage (avec un surcoût de 108,5 millions d’euros) au détriment de Norpac-Bouygues, pourtant recommandé par les services techniques. Michèle Demessine, sénatrice communiste est placée sous le statut de témoin assisté et deux fonctionnaires de Lille Métropole sont mis en examen pour faux et usage de faux.

Ce « simple citoyen », comme il se décrit lui-même, ne porte ni plastron ni étendard ; pourtant, il n’en reste pas moins un contribuable. Et c’est pour cette légitime raison qu’il refuse de voir l’argent public utilisé à d’autres fins que l’intérêt général. Ses prochains dossiers ? Outre les conditions de rénovation des monuments historiques lillois, il s’intéresse désormais à Valenciennes, et aux relents d’affairisme qui flotte sur la ville emblématique de « la Galaxie Borloo ».

Éric Darques, consultant a d’abord travaillé dans la conceptualisation d’étiquettes. C’est en devenant conseiller municipal à la mairie de Lambersart (Nord) qu’il commence à se lancer dans la vérification des comptes de la municipalité. Cofondateur de l’association Anticor, qui lutte contre la corruption, mais dont il s’est depuis éloigné, il a créé en juin 2015 le FRICC(Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption).

Contact presse : LP Conseils

Flora Meaudre

24 rue de Saint-Quentin 75010 Paris

Tél. : 01 53 26 42 10 - flora@lp-conseils.com

Sortie le 6 janvier 2016 du livre d'Eric Darques "Au nord, il y avait les corrom… pus" chez L'Archipel 224 pages 18 euros
Sortie le 6 janvier 2016 du livre d'Eric Darques "Au nord, il y avait les corrom… pus" chez L'Archipel 224 pages 18 euros

Commenter cet article