Le cumul des anciens ne les dérange pas et sans parler des belles indemnités : Gouvernance droite-gauche (Santini Siffredi Hidalgo Breuiller) sur les dossiers qui fâchent, concurrence avec la région Ile-de-France et ouverture à la société civile : trois défis attendent la métropole du Grand Paris (MGP)

Publié le par Jean-Luc Touly

Le cumul des anciens ne les dérange pas et sans parler des belles indemnités : Gouvernance droite-gauche (Santini Siffredi Hidalgo Breuiller) sur les dossiers qui fâchent, concurrence avec la région Ile-de-France et ouverture à la société civile : trois défis attendent la métropole du Grand Paris (MGP)

Au total, cet exécutif compte 20 vice-présidents et 7 conseillers délégués autour du président.

Les 20 vice-présidents

1ère vice-présidente – Anne Hidalgo
2ème vice-président – Gilles Carrez
3ème vice-président – André Santini
4ème vice-président – Patrick Braouzec
5ème vice-président – Philippe Dallier
6ème vice-président – Daniel Giraud
7ème vice-président – Michel Herbillon
8ème vice-président – Daniel Breuiller
9ème vice-président – Michel Leprêtre
10ème vice-président – Laurent Lafon
11ème vice-président – Georges Siffredi
12ème vice-président – Luc Carvounas
13ème vice-président – Eric Césari
14ème vice-président – Manuel Aeshchliman
15ème vice-président – Laurent Rivoire
16ème vice-présidente – Séverine Maroun
17ème vice-président – Olivier Klein
18ème vice-président – Sylvain Berrios
19ème vice-président – Daniel Georges-Courtois
20ème vice-président – Danièle Premel

Les 7 conseillers métropolitains délégués

Claude Goasguen (Questeur)
Frédérique Calandra (Rapporteure spéciale)
Xavier Lemoine
Patrice Leclerc
William Delanoix
Carine Petit
Denis Badré

Les présidents de territoire

Alors que la Métropole du Grand Paris, qui décidera des aspects stratégiques, a été découpée en 12 conseils de territoire pour les politiques de proximité, ces derniers ont déjà élu leur président, en dehors du T11 (où le suspense reste entier). Ci-dessous pour rappel les noms des présidents de territoire déjà élus :
T1 – Paris est considéré comme un territoire et a déjà son exécutif, présidé par Anne Hidalgo, maire PS de la ville
T2 – Vallée Sud -Grand Paris : Jean-Didier Berger, maire LR de Clamart (92)
T3 – Grand Paris – Seine Ouest (GPSO) : Pierre-Christophe Baguet, maire LR de Boulogne-Billancourt (92)
T4 – Paris Ouest La Défense : Jacques Kossowski, député-maire LR de Courbevoie (92)
T5 – Boucle Nord de Seine : Nicole Goueta, maire LR de Colombes (92)
T6 – Plaine Commune : Patrick Braouzec, conseiller municipal FG de Saint-Denis (93)
T7 – Paris Terres d’Envol : Bruno Beschizza, maire LR d’Aulnay-sous-Bois (93)
T8 – Est Ensemble : Gérard Cosme, maire PS du Pré-Saint-Gervais (93)
T9 – Grand Paris Grand Est : Michel Teulet, maire LR de Gagny (93)
T10 – (pas encore de nom) : Jacques JP Martin, maire LR de Nogent-sur-Marne (94)
T11 – (Pas encore de nom) : Le Conseil sera installé le 27 janvier à Créteil (94)
T12 – (Pas encore de nom) : Michel Leprêtre, 5e adjoint au maire PCF de Vitry-sur-Seine (94)

Une Conférence territoriale pour faire dialoguer tout le monde

Pour faire travailler ensemble tous ces élus, le président de la métropole a indiqué qu’il mettrait en place une Conférence territoriale qui réunira les présidents des douze territoires mais aussi les présidents des EPCI de la grande couronne, la présidente de région, les présidents des huit départements de la région et les présidents des grands syndicats métropolitains (Sedif, Sipperec, Syctom, Siaap, Sifurep, Sigeif…). Une conférence au périmètre régional donc! « Nous pourrions ainsi travailler en interaction dans un cadre plus large que le périmètre de la métropole, toujours dans le cadre de ses compétences« , défend Patrick Ollier qui a également évoqué la signature de conventions avec la région, les départements et les territoires, pour faire avancer les projets.

Commenter cet article