Les généreuses notes de frais de la région Ile-de-France Pendant des années, les élus socialistes et écolos du conseil régional d'Ile-de-France ont pu assister à l'œil à leurs réunions militantes d'été

Publié le par Jean-Luc Touly

Les généreuses notes de frais de la région Ile-de-France Pendant des années, les élus socialistes et écolos du conseil régional d'Ile-de-France ont pu assister à l'œil à leurs réunions militantes d'été

http://www.lepoint.fr/les-genereuses-notes-de-frais-de-la-region-ile-de-france-18-03-2016-2026316_19.php#r_

Les deux responsables écologistes se faisaient rembourser leurs billets de train et leur nuit d'hôtel lorsqu'elle se rendaient à l'université d'été de leur parti, sous prétexte de formation.

Avec le changement de majorité au conseil régional d'Ile-de-France ressortent les vieux dossiers comptables. Selon une information du Point, parue ce jeudi, le prédécesseur socialiste de Valérie Pécresse à la tête de l'exécutif, Jean Paul Huchon, aurait aidé au paiement des frais de déplacement de Cécile Duflot et Emmanuelle Cosse. Les deux élues écologistes étaient à l'époque membres de la majorité PS-EELV, et ce alors qu'elles se rendaient aux universités d'été de leur parti.

Un document comptable consulté par le magazine révèle ainsi que Cécile Duflot s'est fait payer ses nuits d'hôtel en 2011 alors qu'elle se rendait aux journées d'été de Clermont. Des nuitées étalées du 16 au 20 août et pour un montant de 619 euros. En 2014, c'est Emmanuelle Cosse, l'actuelle

ministre du Logement et toujours conseillère régionale, qui bénéficiait de ce type de générosités. Son voyage en première classe à 132 euros et pour 432 euros de nuits d'hôtel lui ont été remboursés.

L'entourage des intéressées fait valoir pour leur défense qu'il s'agissait de déplacements visant à les faire assister à des formations, ce qui ouvre donc droit à une prise en charge. Sous la mandature Huchon, au total, la région Ile-de-France a versé pour 54.000 euros de remboursements de frais aux conseiller régionaux PS et EELV. Sollicités par le Scan, les entourages d'Emmanuelle Cosse et Cécile Duflot n'ont pas donné suite au moment où nous publions cet article.

Commenter cet article