Happening d'Attac devant un bâtiment de la Société générale

Publié le par Jean-Luc Touly

Happening d'Attac devant un bâtiment de la Société générale

Aux cris de «Société fiscale, évasion générale», ils surfent sur l’indignation générée par les désormais fameux Panama Papers

La banque est mise en cause pour avoir contribué à la création de près de 1 000 sociétés offshore, au bénéfice d’une clientèle fortunée adepte de la discrétion, et parfois de l’optimisation et même de l’évasion fiscale

Cette moderne affaire de Panama inspire bien des ONG.Le Front républicain d’intervention contre la corruption (Fricc, fondé par des anciens d’Anticor) annonce le prochain dépôt d’une plainte pénale – visant la fraude fiscale – contre la Société générale et certains de ses clients cités dans la dernière émission de Cash Investigation, partenaire français avec le Monde du consortium international des journalistes à l’origine du barnum.

Commenter cet article