Une nouvelle recasée de la République : Ségolène Royal bientôt à l'ONU ? et aussi Lepaon recasé par Valls comme délégué interministériel sur la langue française

Publié le par Jean-Luc Touly

 

La ministre de l'Ecologie souhaiterait prendre la tête du Programme des Nations Unies pour le Développement, encouragée par la diplomatie française. Mais l'ONU n'y semble pas très favorable.
 
La France souhaiterait que Ségolène Royal rejoigne le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud), selon une information du Figaro.
 
Le Pnud est l'un des principaux organismes de l'ONU, et cherche à aider les pays en voie de développement grâce, notamment, à la gestion des ressources et au développement durable, et à la réduction des maladies.
 
Le Quai d'Orsay a confirmé l'information au Figaro. L'idée serait de nommer des Français à des postes à responsabilités à l'ONU, afin qu'ils puissent "peser dans les affaires internationales". Mais l'ONU ne serait pas favorable à la nomination de Ségolène Royal. Selon un diplomate, la France contribuerait "assez peu au budget du Pnud".
 
L'ex-patron de la CGT, acculé à la démission en janvier 2015, vient d'être chargé par le premier ministre de la mise en œuvre opérationnelle d'une nouvelle agence chargée de la promotion de la langue française et de la lutte contre l'illettrisme, dont il devrait prendre ensuite la tête

Commenter cet article