Communiqué de presse du FRICC Législative 2017

Publié le par Jean-Luc Touly

FRONT REPUBLICAIN D’INTERVENTION CONTRE LA CORRUPTION

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le FRICC déplore le maintien du soutien de La République En Marche, à des candidats qui sont en délicatesse avec la Justice.

La 2ème circonscription du Nord :

La candidate Houmria BERRADA, soutenue contre vents et marées, par LREM, alors que « La Voix du Nord » a révélé qu’elle avait été condamnée pénalement pour « faux et usage » en 2011.

La 5ème circonscription du Nord :

Le candidat Guillaume DEKONINCK, lui aussi soutenu par LREM, même si le site « Mediacites.fr » a révélé, qu’il avait été condamné au civil, pour ne pas avoir payé ses cotisations à la Jeune Chambre Economique, après avoir fait des chèques, qu’il avait déclaré volés.

De plus, il a participé à un projet associatif, dont il s’est désengagé après être parti avec les 800 Euros d’une vente de champignons.

Il se revendique chef d’entreprise, alors que son passage au sein de celle-ci n’a été que de 3 mois.

 

Au-delà des faits, et des sommes en cause, c’est ici le comportement que tient à souligner le FRICC.

 

Le FRICC appelle donc à faire barrage à ces deux candidats, afin d’envoyer à l’Assemblée Nationale, des candidats au comportement irréprochable.

Trop de comportements d’élus, ont abîmé la Démocratie dans notre pays. Les Français ne peuvent plus avoir pour représentant, des élus pénalement condamnés ou au comportement éthique, sujet à caution.

 

Contact Presse :

Eric DARQUES

06.09.55.43.53.

Commenter cet article