Capital 3 juillet : CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL : MAIS POURQUOI MACRON NE LE SUPPRIME-T-IL PAS CARRÉMENT ?

Publié le par Jean-Luc Touly

Peu prolifique, cette assemblée consultative coûte, par ailleurs, très chère au contribuable. Son coût annuel s’élève à 38 millions d'euros ! L'indemnité mensuelle des 233 conseillers issus de la société civile atteint 3.746 euros. Autre travers : cette institution dispendieuse est aussi "idéale pour distribuer un poste honorifique aux copains", résume Jean-Luc Touly, coauteur des "Recasés de la République."

http://www.capital.fr/economie-politique/conseil-economique-et-social-mais-pourquoi-macron-n-ose-t-il-pas-le-supprimer-1235440

Commenter cet article